NL / FR / EN

<Overview

Lieu: Harelbeke, Wielsbeke
Discipline: Génie hydraulique, Urbanisme & Conception
Période: 2021 - ...

Calibrage de la Lys Terrain 150 de Harelbeke à Sint-Baafs-Vijve

Dépôt dossier de demande de permis de bâtir

Fin 2021

Début de la phase d’étude

Avril 2021

Le calibrage (élargissement et approfondissement) de la Lys s’inscrit dans le cadre plus large du projet Seine-Escaut. Cela comprend la réalisation d’une liaison de navigation intérieure pour les grands navires (classe CEMT Vb) entre le bassin de la Seine au sud (Paris, Rouen, Le Havre), le bassin de l’Escaut et les ports de la mer du Nord au nord (Anvers, Gand, Zeebruges, Amsterdam, Rotterdam). L’axe de la Lys, en tant que voie navigable intérieure entre Gand et la frontière française, a une longueur totale de 71 km et est divisé en 7 sections ou terrains (de l’aval vers l’amont). La zone d’étude de la présente mission couvre le ‘Terrain 150’ le long de la Lys, entre l’écluse de Harelbeke (en amont) et l’écluse de Sint-Baafs-Vijve (en aval). Le canal Roulers-Lys est également relié au terrain 150. ). SBE prendra en charge l’intégralité de l’étude, ainsi que le suivi des travaux.

Outre l’élargissement et l’approfondissement de la Lys, les berges sont également aménagées pour optimiser la gestion de l’eau, la nature, les loisirs, le patrimoine et le paysage. En général, la qualité de l’image et les liaisons vertes le long et au-dessus de l’eau doivent être maximisées au niveau des œuvres d’art.

Retour à un paysage de rivière

Suite à la rectification historique de la Lys, le paysage fluvial typique de la Lys a disparu. Les différences entre la rivière de basse altitude et les bassins de plus haute altitude, séparés par les bords de la vallée, ne sont plus (visuellement) présentes. La Lys rectifiée traverse directement les bassins et, en raison du remplissage (partiel) des méandres, le cours naturel de la rivière n’existe plus. En outre, la rangée d’arbres plantés le long du chemin de halage donne une impression de canal, et la construction de bermes de terre entre le chemin de halage et le Lys fait qu’à de nombreux endroits, le Lys n’est même plus visible. Dans le cadre du projet, ces qualités paysagères seront donc restaurées par une combinaison d’interventions : abattage (vue) et plantation (nouvelle bordure de la vallée) d’arbres, creusement de digues, utilisation de matériaux plus naturels, ….

SBE est responsable de la finalisation de la conception nautique. En raison du tracé en courbe du terrain 150, un élargissement local de la voie navigable sera nécessaire pour que les virages puissent être empruntés en toute sécurité. L’élaboration technique de l’ensemble des berges, murs de quai et accessoires fait également partie des attributions de SBE.

Une approche multidisciplinaire

Le projet est caractérisé par une interférence constante entre les différents objectifs du projet : l’aspect nautique, l’aspect paysager, l’aspect écologique et l’aspect récréatif. Quelques exemples :

  • Le long des deux rives, il y a un chemin de halage en dur qui est également désigné comme une autoroute à vélo. La sécurité des cyclistes est primordiale, mais à certains endroits, le chemin de halage est également une route publique. Dans la mesure du possible, ce projet cherche à séparer et/ou à filtrer ces flux de circulation.
  • Dans le passé, plusieurs anciens bras ou méandres de la Lys ont été fermés ou partiellement reliés par des constructions commandées par des vannes lors du redressement de la Lys. Selon les possibilités de loisirs et en fonction de la qualité de l’eau, le projet examinera si ces connexions peuvent être ajustées. La construction du domaine public sera également orientée dans ce sens dans la mesure du possible.
  • La connexion avec le canal Roulers-Lys nécessite les modifications nautiques nécessaires et devient un bassin d’évolution à part entière, tandis qu’en même temps, une nouvelle connexion ouverte avec l’ancien bras de la Lys doit être réalisée à cet endroit.

Par exemple, le terrain 150 est une série de zones où il y a beaucoup d’interférences entre les différents objectifs du projet et les conditions préalables qui prévalent. Grâce à la coopération intensive au sein de notre équipe multidisciplinaire, nous pouvons travailler rapidement et efficacement.

Réaménagement du site Barrage-Waregem

En raison de l’envergure du projet intégral Pand 150, la société De Vlaamse Waterweg (société des voies navigables flamandes) a décidé de proposer deux sous-zones et de les aborder comme des sous-projets distincts. Cela signifie d’une part que ces sous-zones présentent un périmètre particulier donnant lieu à une demande spécifique de permis d’environnement et d’autre part qu’elles seront traitées comme des projets séparés. Il va sans dire que les parties concernées tiendront compte de la finalité globale du projet ainsi que des jonctions. Un sous-projet se situe en amont de l’immeuble, à la hauteur du site Omniplex-Vyncke dans la ville de Harelbeke. Le deuxième sous-projet se situe sur le site Waregem-Barrage.

Outre le traitement de la Lys et de ses berges, le sous-projet Waregem-Barrage verra aussi l’aménagement d’une toute nouvelle place à Sint-Eloois-Vijve (arrondissement de la ville de Waregem). Cet ancien site industriel sera transformé en un lieu de détente agréable au bord de l’eau. Objectif premier du réaménagement de cette place : permettre le centre du village de Sint-Eloois-Vijve de renouer le contact avec la Lys. Comme par le passé, lorsque l’ancien bras de la Lys tutoyait le centre du village.

Le prolongement conceptuel de la place du village récemment aménagée permettra de rétablir le contact avec l’eau. La place prolongée débouchera sur un escalier assurant la jonction avec le quai surbaissé. L’escalier et le quai surbaissé forment ensemble, pour les passants, un espace de détente agréable sur et autour de l’eau.

En outre, ce projet verra l’aménagement d’un espace ouvert polyvalent accueillant des espaces verts de part et d’autre de la place ainsi que la réalisation d’un quai surélevé, lequel se muera en un lieu de détente de qualité avec vue sur l’eau.

En résumé, les tâches de la SBE sont les suivantes :

  • L’inventaire, la mesure et le comblement des lacunes en matière de connaissances ;
  • L’élaboration d’un projet pour les rives, la voie navigable et les dépendances ;
  • L’élaboration de la conception spatiale du site Waregem-Barrage et intégration de richesses naturelles et autres dépendances récréatives le long de la Lys ;
  • La préparation d’un dossier prêt pour l’appel d’offres ;
  • La préparation d’un dossier de demande de permis d’environnement ;
  • La préparation de l’étude d’exécution ;
  • Le suivi de l’exécution des travaux.